Vous êtes ici

Le contournement total de Béziers est en bonne voie

Date: 
03/02/2020

En 2020, le Département poursuit l’aménagement de la rocade de Béziers. Objectif : le contournement total de Béziers d’ici fin 2024, en 2x2 voies, sans aucun nœud routier. Avec un trafic de 38 000 véhicules par jour, cette nouvelle rocade offrira aux Biterrois une route plus fluide et plus sûre. Des enjeux majeurs car cet axe, qui relie Montpellier à Albi via Béziers, assure à la fois les fonctions de voie d’évitement pour Béziers, de liaison de l’A75 vers le Narbonnais, et de desserte vers les communes alentour et une partie des hauts cantons. Un investissement total de 96 M€.

« Avec cet aménagement le Département équipe l’Ouest Héraut d’une route performante, capable d’améliorer la vie quotidienne des Biterrois. Notre objectif est également d’adapter le territoire à la conjoncture économique et la croissance démographique ». Kléber MESQUIDA, Président du Conseil départemental de l’Hérault

6 CHANTIERS RÉALISÉS SUR 10

3 aménagement d’échangeurs, 2 mises à 2x2 voies, 2 dénivellations* de ronds-points, 8 ponts réalisés… 50 M€ ont déjà été investis par le Département pour moderniser la rocade de Béziers.

Le Département de l’Hérault a profité de ces chantiers pour faire travailler des personnes en recherche d’emploi. Au total la modernisation de la rocade a généré 18 900 heures d’insertion. Cette opération a ainsi permis d’accompagner, encadrer et former des personnes rencontrant des difficultés sociales et professionnelles en vue de faciliter leur retour à l’emploi. 2,3 km de protections phoniques ont été installées le long de la rocade nord, pour réduire les nuisances aux riverains.

Des mesures de protection de la faune et de la flore ont aussi été mises en place, avec par exemple :

  • 7 bassins de rétentions créés. Régulièrement répartis le long du tracé, les bassins de rétention recueillent les eaux routières, les décantent et les dépolluent avant rejet dans le milieu naturel.
  • Des aménagements paysagers pour préserver les lieux de passage des chauves-souris.
  • La plantation d’arbres remarquables.
  • Ou encore l’implantation de massifs arbustifs ponctués d’arbres et de petits arbustes.

(*) Une « dénivellation » consiste  à aménager une voie principale pour qu’elle franchisse la voie secondaire en passage supérieur ou inférieur, et que des routes dites bretelles relient ces deux voies.

46 M€ RESTANT À INVESTIR EN 5 ANS 

La programmation des 4 aménagements à venir :

  • Du printemps 2020 à fin 2021 : aménagement de l’échangeur de la Crouzette.
  • De fin 2020 à fin 2024 : mise à 2x2 voies entre les routes de Maraussan et de Saint Pons, et dénivellation du rond-point de l’Ardide.
  • De mi 2021 à fin 2022 : mise à 2x2 voies entre le rond-point Vincent Badie et l’échangeur de la Devèze.
  • Du 1er semestre 2021 à fin 2023 : dénivellation du rond-point de la Méditerranée avec la réalisation d’un viaduc de 120 m de long.