Vous êtes ici

Chantiers et infrastructures routières

Innover pour se déplacer

Philippe Vidal

Philippe Vidal, Vice-président à l'aménagement du territoire

Comment le Département participe-t-il à la mobilité des Héraultais ?

Nous gérons l’aménagement de 4 500 km de routes départementales, mais cela va bien au-delà du revêtement et de leur entretien. La société évolue et nos habitudes de déplacement aussi. Le Département s’est adapté et notre action se décline autour des déplacements doux, avec les pistes cyclables mais aussi le Réseau vert, les aires de covoiturage, les déviations ou les rocades.

De gros enjeux se dessinent autour de la notion de mobilité : comment fait une collectivité pour se projeter vers l‘avenir en termes de déplacements ?

Nous innovons au quotidien. Avec des tests comme l’utilisation du liant végétal (lire page 14), nous expérimentons de nouvelles techniques afin de les généraliser ou pas, selon leur efficacité. S’autoriser l’échec est un moyen d’évoluer pour faire des économies à plus grande échelle.

Quelles sont les innovations portées par le Département aujourd’hui ?

A Montady nous avons choisi un revêtement réfléchissant sur la chaussée, par exemple. Cela nous a permis d’espacer l’implantation des éclairages publics installés le long de la route. A Olonzac, nous allons utiliser la chaleur récupérée dans la chaussée pour chauffer l’eau sanitaire du bâtiment mitoyen. Et dernière nouveauté, nous sommes le premier Département à mettre en place Rézo pouce, une plateforme de mise en relation des usagers pour covoiturer sur des trajets quotidiens.

 

Le Département se charge de l'aménagement et de l'entretien des routes départementales afin que vos déplacements se déroulent en toute sécurité. Il a pour mission d'entretenir un réseau de 5000 km. Il aménage carrefours et ronds-points, double les voies, élargie les liaisons, coupe les virages, lutte contre le bruit, sécurise les itinéraires, crée des dessertes ainsi que des déviations.

LA DÉMARCHE "ROUTE DURABLE"

Engagé très tôt dans la mise en oeuvre du développement durable, le Département a rapidement traduit son implication par des actes concrets, dont notamment la mise en place de l’Agenda 21 comprenant plusieurs actions. L’aménagement routier s’inscrit dans cette optique. De la conception à la construction, en passant par l’exploitation et l’entretien des routes, tout est conçu dans de répondre aux besoins d’une population en hausse tout en préservant l’environnement.

LE LIEN

La liaison inter-cantonale d'évitement Nord (LIEN) est le plus grand chantier routier mené par le Conseil général de l'Hérault. 

Objectif : structurer l'aménagement de l'arrière-pays et assurer une liaison, pour le trafic local, entre les autoroutes A750 et A9.